Comment bien choisir son linge de lit ?

La « bonne literie » ne se résume pas uniquement à un sommier, un matelas, une couette et un oreiller de qualité. Très souvent négligé, le linge de lit a lui aussi une place importante dans le caractère confortable, thermorégulateur et esthétique des objets de literie. Voyons ensemble comment choisir un linge de lit digne de ce nom.

Les dimensions du linge de lit

Vous voulez éviter que votre futur linge de lit ne fasse « garrot » ou procure un effet parachute à votre matelas, votre couette ou votre oreiller, cela paraît évident. Dans ce cas, n’oubliez pas de prendre les mesures de l’objet de literie auquel il est destiné. Cette approche semble logique, néanmoins, nous l’indiquons ici à titre de rappel. Connaître parfaitement les dimensions de la parure visée préservera sans nul doute votre temps et votre argent. Ainsi, votre ensemble de literie se mariera aisément avec les éléments qu’il couvrira.

Chaque pièce du linge de lit à ses spécificités

Celles du protège-matelas

Le protège-matelas est essentiel pour conserver le bon état de votre literie. Il devra être de la même taille que le couchage et prendre en compte sa hauteur afin de définir les dimensions du bonnet (partie qui se glisse sur les angles du matelas).

Celles du drap-housse

Pour ne pas vous tromper de drap-housse, commencez par prendre les dimensions de votre matelas. On entend par là mesurer la largeur et la hauteur de ce dernier. Ici, la bonne hauteur du drap-housse est d’une importance particulière, car les bonnets existent en une multitude de dimensions, chacune s’adressant à un type de matelas différent. Le choix d’une mauvaise taille pourrait empêcher d’enfiler la parure jusqu’au bout ou pourrait la faire flotter sur les angles. La décision la plus juste serait donc d’opter pour un drap-housse mesurant 5 à 7 cm de plus que votre matelas.

Celles de la housse de couette

Le choix d’une housse de couette est un peu plus simple… Il vous suffit d’en sélectionner une de la même taille que votre couette, ni plus ni moins. Les personnes qui visent un petit débordement de chaque côté du lit ou qui bougent beaucoup durant leur sommeil peuvent se tourner vers des couvertures 10 à 15 cm plus grandes que leur propre taille. Veillez à considérer ce paramètre avant de choisir votre housse de couette, sans quoi, il se peut que vous ayez également à choisir une nouvelle couette.

Celles des taies d’oreiller

Il existe deux dimensions standards pour les taies d’oreiller : carré ou rectangulaire. Comme pour le protège-matelas et le drap-housse, vous devrez, avant d’opter pour une taie ou une autre, mesurer la taille de votre oreiller. Concernant ce dernier accessoire, de même que pour les précédents, il est aussi primordial de prendre en compte la matière utilisée pour sa fabrication. Votre linge de lit pourra être de différentes matières : en soie, en coton, en satin de coton, en polycoton ou encore en percale de coton. Ce dernier point requiert également votre attention, le caractère confortable de votre oreiller en dépend.

Amandine Carpentier