A quoi sert le crédit d’impôt fenêtre ?

credit impot fenetre

L’isolation dans un logement est un critère extrêmement important, et cela, quel que soit le type d’habitation. Quand on veut que son logement soit bien isolé comme il se doit, les fenêtres sont à prendre en considération. Cependant, installer les fenêtres représente un coût qu’on ne peut pas négliger. Mais saviez-vous qu’il existe des solutions pour bénéficier d’un crédit d’impôt fenêtre ? Voyons ainsi comment ça marche exactement !

À propos du crédit d’impôt fenêtre

Dans le but d’encourager les individus à modifier leurs équipements en habitat, l’État a mis à leur disposition beaucoup de services. Le crédit d’impôt fenêtre est l’un de ces services. Cette aide était une réduction d’impôt pour l’installation des fenêtres jusqu’au 31 décembre 2019. Son but était d’alléger les sommes des dépenses énergétiques d’au moins 15 %. Elle visait essentiellement les équipements achetés par les professionnels qui s’occupent des travaux. Bien sûr, uniquement le matériel est compté, la main d’œuvre n’est pas considérée dans l’impôt. Afin d’accéder au crédit d’impôt fenêtre quand on souhaite modifier son habitation, on peut avoir les profils suivants :

  • Un propriétaire occupant ;
  • Un locataire de logement ;
  • Un habitant sans loyer (gratuitement).

Même si le propriétaire est bailleur, il est apte à accéder au crédit d’impôt s’il fait des travaux de rénovation énergétique. Surtout dans le cadre de l’isolation thermique dans le logement dont il est responsable. Cependant, l’habitation en question doit avoir été acquise depuis au moins 2 ans et être louée nue pour au moins 5 ans. Ainsi, les formalités citées plus haut étaient applicables sous cette forme-là jusqu’au 31 décembre 2019. Plus tard, à compter du 1er janvier 2020, le crédit d’impôt pour la conversion énergétique devient un rabais pour les familles à faible revenu et des taux d’imposition équitables pour les autres logements. Il s’agit du CITE (le crédit d’impôt transition énergétique) 2020. Ses plafonds sont les suivants :

  • Jusqu’à 8 000 € pour les résidents seuls ;
  • Jusqu’à 16 000 € pour les couples ;
  • Jusqu’à 400 € pour les résidents supplémentaires.
À lire également :  Petit Transport de Meubles : Quels sont les meilleurs services ?

Cette restriction financière se poursuivra pendant plus de 5 ans. Pour y avoir accès, il faut résider en France métropolitaine ou encore dans les régions suivantes : la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, Mayotte et la Réunion. Bien entendu, l’habitation qui va recevoir les travaux des fenêtres doit être une résidence principale construite depuis au moins 2 ans. Enfin, les propriétaires, les locataires et les occupants ont le droit d’avoir ce crédit d’impôt fenêtre de manière complètement gratuite.

Comment planifier son crédit d’impôt fenêtre ?

Le crédit d’impôt fenêtre est une aide gouvernementale est extrêmement bénéfique. Surtout si vous avez besoin d’argent pour faire des travaux sur vos fenêtres. Mais avant de procéder à celles-ci, il faut calculer le montant de vos travaux pour savoir si l’aide est suffisante. De ce fait, commencez par faire une simulation de prêt des travaux en indiquant les données suivantes :

  • Le montant dont vous avez besoin ;
  • Le montant des mensualités ;
  • La durée des remboursements.

En faisant cette simulation, vous serez confiant et apte à savoir si le crédit d’impôt fenêtre vous convient pour les travaux que vous voulez accomplir. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez joindre ce dernier à d’autres crédits dans n’importe quel établissement. Prenez donc le temps de vous informer comme il se doit.

Amandine Carpentier

Partages :