Dessin de chat mignon facile à faire

dessins de chats

Le charme du chat n’est pas pas près de se démentir. Ce fidèle compagnon fascine l’homme depuis la nuit des temps. Il cumule des qualités physiques extraordinaires qui rappellent sa parenté lointaine avec les grands fauves : souplesse féline, allure soyeuse et approche discrète. Le chat est particulièrement mignon, il miaule, ronronne, fait le dos rond, fait sa toilette et dort beaucoup. Sa présence dans les dessins animés fait à chaque fois un carton : Hello Kitty, Garfield, Félix… autant de chats célèbres et connus par le plus grand nombre.

Non, les chats ne sont pas des animaux domestiques comme les autres. Le chat a une rare élégance que l’on peut reproduire sur papier. Que vous en soyez fans ou non, dessiner un chat est une activité ludique et déstressante. Elle est facilement accessible et ne requiert aucun prérequis en niveau de dessin. C’est presque un jeu d’enfant tellement c’est facile. Cet article vous donne quelques rudiments pour débuter et progresser rapidement afin de réaliser un dessin de chat mignon et facile à faire.

Exercice 1 : le chat assis

dessin noir et blanc d'un chat assis

Nous allons procéder comme à l’école maternelle pas à pas. Si vous êtes débutant, apprendre à dessiner et colorier un chat étape par étape vous permettra d’acquérir les bases dans le but de vous mettre en confiance. Cela ne vous prendra que quelques minutes. Tout ce dont vous avez besoin comme matériel : un crayon, un kit de crayons de couleur, une gomme et un papier blanc.

Étape #1 : la tête

On commence par dessiner les yeux. Pour ce faire, on dessine deux formes ovoïdales identiques sur la même ligne. Ajoutez les pupilles au milieu des yeux. Puis, au-dessous de la partie médiane des yeux, formez le nez avec un mini triangle dont le sommet est dirigé vers le bas. Représentez la bouche en vous contentant d’un léger trait. À présent, enfermez la gueule du chat par une forme ovale autour des yeux. Ajustez les oreilles de part et d’autre du sommet de la tête. On les représente avec deux formes triangulaires. Puis, on complète par les moustaches en les plaçant des deux côtés de la gueule.

Étape #2 : le corps

 Ensuite, on passe au dessin du corps de la bête. On le dessine par une forme ovale accolée à la tête et qui représente une dimension au moins deux fois plus grande. On place les deux pattes avant visibles. Enfin, on dessine la queue, une forme serpentine dont la pointe est dressée vers le haut. N’hésitez pas à effacer toute ligne ou trait mal ajusté afin de réussir la représentation la plus proche du félin domestique. Représentez la fourrure par quelques lignes de poils dressés sur le dos.

À lire également :  Quelles sont les meilleures figurines POP du moment ?

Étape #3 : les finitions

Voilà, nous avons réussi à modéliser sur le papier un chat, fidèle à son anatomie. Il ne reste plus qu’à le colorier. À cet effet, sortez la boîte de crayons de couleur. Laissons libre cours à notre imagination. On peut opter pour la couleur grise du matou de notre voisin. Ou alors se laisser tenter par le coloris en noir intégral excepté quelques tâches blanches sur le corps. Ce premier exercice nous a donné les bases du dessin de chat. Nous allons nous appuyer sur cela dans nos prochains dessins.

Exercice 2 : le chaton version manga

dessin de chat version manga

Passons maintenant à un dessin de chat un peu plus complexe. Il s’agit d’un modèle de chaton inspiré de design manga. L’animal y est représenté de face, couchée sur le dos, les quatre pattes suspendues en l’air. Il est probablement au pied de son maître, en train d’être cajolé.

Étape #1 : la tête

On se sert de l’expérience du premier dessin comme base de travail. On dessine un rond, le contour de la tête. Ensuite, on rajoute les yeux. Sur ce modèle, les yeux sont ronds comme des billes. Pour un regard expressif, insérer un rond à l’intérieur de chaque œil, puis un autre en bas un peu plus petit. Le nez est tout aussi rond. Quant à la gueule, elle est entrouverte et placée juste en dessous. Les oreilles, toujours triangulaires, sont placées sur les coins supérieurs du sommet du crâne. On termine par les moustaches, représentées par deux ou traits de part et d’autre de la gueule.

Étape #2 : le corps

Dessinez un contour arrondi et fusionnez-le avec la tête. N’oublions pas d’intégrer les quatre pattes et la queue. Pour cette fois, les longueurs des membres ne sont pas aussi développés que dans la réalité. On se contentera des versions a minima des pattes, de même pour la queue. On représente les coussinets sur les pattes par de petites formes arrondies. On place juste au-dessus des coussinets les griffes, représentées par quatre minuscules points noirs.

À lire également :  Quelles sont les différentes animations proposées par les parcs à trampolines ?

Étape #3 : les finitions

On va colorier d’ores et déjà le fond d’œil en noir sauf les deux ronds internes. Cela semble une tonalité expressive au chaton. On va colorier également la partie supérieure de la gueule en noir. Cela suggère que le chat a sorti sa langue.

Le rendu du dessin est déjà présentable. Les amateurs du style simple et dépouillé peuvent s’en contenter. Cependant, vous pouvez encore l’habiller de couleurs afin de lui donner plus de vitalité. Une zébrure au sommet du crâne ferait un bel effet sur le dessin.

Exercice 3 : le chat debout

Après l’épisode manga, voici le dessin d’un chat plus conforme aux standards de l’animal que nous connaissons.

Étape #1 : la tête

On débute en dessinant un cercle qui sera les contours de la tête de la bête. Puis, on trace deux lignes courbes qui se croisent. L’une est verticale coupe le cercle en deux parties égales tandis que l’autre est horizontale coupe le cercle aux 2/3, la partie supérieure est la plus grande. On place les oreilles aux coins du sommet du crâne. Les yeux se placent dans l’hémisphère supérieur, alors que la gueule est dans l’hémisphère inférieur. Le nez, juste au-dessus, est à l’intersection des deux courbes.

Étape #2 : le corps

On trace maintenant une forme courbe deux à trois fois plus grande que la tête. Elle doit fusionner avec cette dernière au niveau de la partie inférieure des oreilles. Prévoir les trois pattes visibles et la queue par une ébauche en lignes droites pour les pattes et une courbe serpentine pour la queue.

Étape #3 : les finitions

Prévoyez une pupille et coloriez les yeux à l’exception d’un petit cercle. Cela donne une animation au regard de l’animal. Ensuite, donnez de la consistance aux pattes et à la queue en leur donnant leurs esquisses définitives. On n’oubliera pas d’ajouter quelques traits vagues pour représenter la fourrure. Enfin, vous pouvez maintenant le colorier suivant votre inspiration.

Amandine Carpentier

Partages :