22 janvier 2022

Dans quelles conditions peut-on renégocier son prêt immobilier en 2022 ?

renégocier son prêt immobilier

Vous souhaitez faire des économies sur votre prêt immobilier ? Avez-vous pensé à le renégocier auprès de votre banque ? Cela peut être un bon moyen de faire des économies sur le remboursement de vos mensualités. Toutefois, pour que la banque accepte votre demande, il est conseillé de respecter certaines conditions. On vous en dit plus dans cet article.

Faut-il renégocier son prêt immobilier ?

Si vous avez déjà entendu parler de renégociation de prêt immobilier, vous vous demandez sûrement si vous avez la possibilité de le faire avec votre propre prêt. Savoir s’il faut renégocier son prêt immobilier va dépendre de plusieurs facteurs, et notamment du taux auquel vous avez contracté votre prêt au départ.

Que signifie renégocier un prêt immobilier ?

Renégocier un prêt immobilier signifie modifier les conditions auxquelles vous l’avez contracté, dans le but d’obtenir des conditions plus favorables, et donc d’accéder à de meilleurs taux. Concrètement, d’après les experts de papernest, si les taux actuels sont plus avantageux qu’au moment où vous avez contracté votre prêt immobilier, alors cela peut être une bonne idée de demander sa renégociation. Il n’existe donc pas d’unique réponse à la question : faut-il renégocier son prêt immobilier ? Cela va dépendre de votre situation et des conditions auxquelles vous aviez contracté votre prêt.

Vous avez sûrement déjà entendu parler de rachat de prêt. Vous ne connaissez pas la différence ? La renégociation d’un prêt immobilier se distingue du rachat de prêt immobilier par le fait que dans le premier cas, vous vous rendez dans la banque où vous avez contracté votre crédit, alors que dans la deuxième option, vous faites racheter votre crédit par une autre banque.

Comment demander la renégociation de son prêt immobilier ?

Pour réussir la renégociation de son prêt immobilier, les experts de papernest vous conseillent de suivre quelques étapes.

La première chose à faire est de faire une simulation avec les nouveaux taux accessibles. En utilisant les taux auxquels vous pourriez avoir accès, vous vous rendrez vite compte si le gain que vous obtiendrez sera important ou non. Cela vous permettra également de voir s’il sera suffisamment élevé pour que la banque accepte d’accéder à votre demande.

Si le gain est suffisant, alors vous allez pouvoir constituer votre dossier de renégociation. Ce dernier devra être constitué de plusieurs documents concernant votre crédit. Il faudra par exemple joindre l’échéancier actuel, le montant de l’emprunt, le capital restant dû… Il faudra également prévoir des documents concernant votre situation actuelle, comme pour une demande de prêt immobilier classique.

Après avoir mis en place votre dossier, vous allez pouvoir prendre rendez-vous avec votre banque, afin de lui faire part de votre volonté de renégocier votre crédit. Vous pourrez, à ce moment-là, lui présenter votre dossier.

Si la banque accepte votre demande, alors cela va se traduire par un aménagement du contrat, via un avenant de ce dernier. Comme l’explique ce site, ce dernier va être constitué de plusieurs documents, comme par exemple, pour un prêt à taux fixe :

  • un échéancier des amortissements ;
  • le taux annuel effectif global et le coût du crédit.

Quelles conditions respecter pour renégocier un prêt immobilier ?

Toutefois, si vous souhaitez renégocier votre prêt immobilier en 2022, il va être important de respecter certaines conditions. Ces dernières vont vous permettre de mettre toutes les chances de votre côté de voir votre demande acceptée par votre banque.

Ainsi, voici les conseils que les experts de papernest peuvent vous donner :

  • vous pouvez renégocier votre prêt à n’importe quel moment, mais il vaut mieux qu’il soit encore dans la première partie de sa vie ;
  • dans la théorie, il est possible de renégocier un prêt autant de fois que l’on souhaite. Mais en pratique, vous aurez plus de difficultés de le faire au bout de la 2e ou 3e fois ;
  • le capital restant dû doit être au moins de 70 000€ ;
  • l’écart entre votre taux actuel et le taux souhaité doit être au moins de 0,7%, voire 1%.

Dans le cas où votre banque refuserait de vous accorder la renégociation de votre prêt, il est possible de faire jouer la concurrence. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre dans d’autres banques, afin de vous munir de plusieurs autres offres de rachat de crédit.

Partages :