2 décembre 2021

Suisse Frontalier : les meilleures options de banques en ligne

Suisse frontalier banque

Partages :

Si vous venez de trouver un travail en Suisse et que vous avez besoin d’une banque pour recevoir votre paye, mais aussi pour faire vos virements, il se peut que vous vous soyez penché sur les banques en ligne. Celles-ci sont des solutions intéressantes pour les travailleurs frontaliers de nos jours. Que vous vouliez le croire ou non, ouvrir un compte bancaire quand vous travaillez en Suisse tout en étant Français est une histoire très compliquée. De ce fait, armez-vous de beaucoup de patience et tentez de voir à travers cet article les options de banques en ligne les plus intéressantes.

Opter pour un compte bancaire frontalier en Suisse

Cette option est généralement la première solution, qui vient à l’esprit pour toute personne percevant un salaire des gardes-frontières suisses dont une réflexion mène à cet article. Comme nous l’avons dit au début, ce n’était peut-être pas la meilleure solution. Pourquoi me direz-vous ? La raison principale est que de nombreuses banques suisses proposent des offres sur-mesure pour les résidents suisses, mais pas pour les étrangers, car des frais mensuels peuvent s’appliquer. Si vous ne tenez pas compte de ces coûts et que vous déposez vos salaires à la frontière suisse, des surcoûts peuvent s’accumuler rapidement côté finance. Cependant, cela ne signifie pas que cette solution doit être abandonnée, car elle jouit toujours de certains avantages et toutes les banques suisses ne facturent pas les étrangers. Avant de vous lancer, il suffit que vous vous posiez les bonnes questions, par exemple :

  • Est-ce que la banque en ligne des frais pour les non-résidents en Suisse ?
  • Est-ce que vous aurez droit à des services comme des cartes de crédits ?
  • Quels frais de transfert d’argent, les différents taux, les frais de gestion.

Bien que les offres évoluent et qu’il soit difficile de recommander des banques en ligne, notamment pour les voyageurs étrangers, certains sites comparent les banques en ligne aux frontières françaises. Si vous êtes un frontalier français et que vous travaillez en Suisse de manière régulière et stable, optez pour :

  • Le Crédit Agricole next bank.
  • UBS.

Opter pour des néo-banques en ligne

Les néo-banques sont des services très connus de nos jours. Cette banque 100 % digitale a révolutionné le secteur bancaire. Cependant, bien qu’elles puissent accueillir les travailleurs frontaliers, elle n’est pas recommandée comme solution complète aux crédits d’impôt suisses au moment de la rédaction. Cependant, elle est très pratique comme banque secondaire. Un compte bancaire dans une nouvelle banque peut être entièrement ouvert en quelques minutes à l’aide de votre smartphone. Les prix et les services ont tendance à être inférieurs à ceux des banques traditionnelles et les applications pour smartphones sont ergonomiques et performantes. Oui, de nombreuses nouvelles banques comme Revolut, N26, Monzo, Nickel ou Monese plairont à beaucoup de travailleurs frontaliers Suisses et agiront également en tant qu’agents aux frontières. Les trois autres principaux avantages de certaines nouvelles banques pour les voyageurs internationaux sont les taux de virements bancaires attractifs, les virements internationaux gratuits (SEPA) et les paiements internationaux par carte gratuits. Cependant, les nouvelles banques comme Revolut proposent des comptes multidevises, vous pouvez donc déposer des francs suisses sur votre compte Revolut sans aucuns frais de transfert. Ainsi, bien que l’IBAN soit un numéro externe, l’absence de frais de transfert n’est pas un problème pour les employeurs suisses et leur gestionnaire de paie et il vaut la peine de se demander si vous en avez besoin.

Quelle banque en ligne pour un Suisse frontalier choisir finalement ?

Tout dépend de votre employeur suisse. Vous n’aurez pas besoin de compte externe s’il veut vous payer via un IBAN externe et couvrir les frais de transaction et de transfert. Déposez simplement l’argent sur votre compte bancaire existant en France. Une solution à laquelle vous (et votre chef d’entreprise) n’avez pas pensé est un compte multidevise auprès d’une banque plus récente comme Revolut. Si l’employeur n’a plus à payer l’IBAN externe, est-il prêt à vous aider, c’est la question. Enfin, nous vous recommandons d’ouvrir un compte limite uniquement si vous souhaitez profiter des avantages d’une banque existante. Si vous avez besoin de cette solution, rendez-vous sur l’un des 3 services d’échange en ligne en Suisse et échangez en France au lieu d’une banque suisse. Cela rajoute une démarche, mais vous permet de réaliser des économies. Pour choisir une banque en ligne adaptée, on vous conseille vivement de comparer les tarifs en ligne. Bien sûr, il est important que vous gardiez en tête que les frais peuvent être plus chers d’un pays à un autre.

assurance pour frontalier

Quelle assurance santé pour les frontaliers ?

Ce qui concerne la banque pour les personnes qui travaillent en tant que frontaliers en Suisse est désormais plus clair. Mais il vous manque une autre information : quelle assurance maladie choisir ? Vous pourrez trouver toutes les informations nécessaires sur ce site, qui a été conçu précisément pour répondre à ce type de questions. Cela fait longtemps qu’il existe des personnes qui vivent d’un côté de la frontière et qui travaillent de l’autre, mais comme les législations évoluent de part et d’autres, il est recommandé de faire un point sur ses droits et ses devoirs de temps à autre. Il existe deux solutions, pour lesquels les transfrontaliers ne sont pas toujours d’accord. Il y a d’un côté la CMU, la Couverture Maladie Universelle bien connue des français, et de l’autre il y a LaMal, qui est l’assurance maladie helvétique. Les transfrontaliers ayant le choix, ils est logique qu’ils ne sachent pas, a priori, vers laquelle ils doivent se tourner. C’est la raison pour laquelle il faut lire ce comparatif avec beaucoup d’attention. Il faut en effet absolument faire un choix rapidement, quand on a trouvé un emploi en Suisse mais que l’on souhaite continuer à résider sur le sol français. Il peut toujours survenir un problème de santé, alors il faut une couverture santé. Que ce soit dans dans le cadre de son activité professionnelle ou bien sur le trajet entre un pays et l’autre, être couvert est une chose déterminante en cas d’accident. Cela évite en effet de devoir engager tous les frais, en cas de réel soucis. Si, dans la pire des situations, il est question d’hospitalisation, on sera rassuré d’avoir une couverture qui prend en charge les frais afférents. De plus, ici comme en Suisse, il s’agit d’une obligation légale.

Partages :