Quels sont les échauffements à faire avant une marche nordique ?

conseils marche nordique

Avant de se lancer dans la marche nordique, il est nécessaire de bien se préparer, comme pour toute autre pratique sportive, vos muscles ont besoin de s’échauffer, vous ne souhaiteriez pas avoir de déchirure musculaire qui peut s’avérer assez douloureuse. Dans cet article, nous allons vous citer les différents exercices que vous allez devoir pratiquer avant de faire votre marche nordique.

Quels sont les bienfaits de l’échauffement ?

La marche nordique vous permet de remplir vos poumons d’air frais, c’est la totalité des muscles du corps qui sera en mouvement, vous allez de ce fait :

  • Renforcer les muscles de votre corps ;
  • bénéficier d’une bonne circulation sanguine ;
  • bénéficier d’une bonne dose d’oxygène.

La marche nordique va vous permettre de réduire le stress que vous subissez quotidiennement, votre esprit va pouvoir se consacrer à tout ce qui est bénéfique. Dans un cadre physique, vous devez quand même prendre 30 minutes de votre temps pour vous préparer, l’échauffement demeure une étape à ne pas négliger avant de se lancer dans n’importe quelle activité physique.

Le processus d’échauffement vous permet de diminuer toute pression artérielle. À côté de cela, vous réduisez les risques de vous blesser quand vous entamez votre marche, n’oublions pas aussi que vous allez favoriser la circulation sanguine de votre corps tout en augmentant la température de ce dernier.

Quels sont les exercices à pratiquer avant une marche nordique ?

La marche nordique exige que chacun de vos muscles et de vos articulations soit prêt. Vous allez devoir suivre un programme bien précis. De manière organisée, commencez par faire bouger au maximum votre cou vers la gauche, la droite, en haut puis en bas. Ensuite, faites des gestes rotatifs avec vos mains et vos poignets, toute la partie haute de votre corps doit être bien travaillée.

À lire également :  Veste running homme : tous les critères d'une bonne veste

Quand vous aurez terminé, descendez plus bas, faites bouger votre bassin de la même manière que vous l’aviez fait avec vos mains, ensuite, sautez en gardant le même rythme, la même posture et la même position pour faire travailler vos jambes.

Il faut prendre le temps de bien faire chaque geste, toutes les 50 à 60 secondes, changez de rythme de façon à aller un peu plus vite. Il ne vous restera plus qu’à faire travailler vos chevilles, tout en gardant la même posture, vous allez faire soulever l’une de vos jambes, vous pouvez commencer par la gauche ou la droite, cela importe peu, faites encore une fois des gestes rotatifs avec votre pied tout en gardant votre équilibre sur l’autre jambe, après 20 secondes, passez à la deuxième jambe pour reprendre le même exercice.

Il ne vous reste plus qu’un seul exercice, on le garde en dernier, mais il faut savoir qu’il ne manque pas d’importance. De façon à ce qu’elles soient parallèles, séparez vos jambes tout en gardant une position verticale, bloquez votre bassin et faites des gestes avec la partie haute de votre corps de façon à aller de l’avant vers l’arrière et de l’arrière vers l’avant. Ainsi, vous allez faire travailler les muscles de la partie lombaire de votre corps.

Dans le cas où vous sentiriez qu’il y’a un léger blocage dans vos mouvement, éloignez vos jambes et basculez la partie haute de votre corps vers l’avant, visage face au sol, gardez cette position pendant une bonne trentaine de minutes puis relâchez.

Est-il nécessaire d’avoir un coach pour faire correctement ces exercices ?

L’étape de l’échauffement n’a pas réellement besoin d’être coachée, parce qu’elle ne dure pas plus de 30 minutes, vous pouvez toujours demander l’aide de quelqu’un d’expérimenté pour la première et la deuxième séance de vos échauffements, histoire que vous appreniez par cœur les mouvements que vous devez faire, ainsi, vous allez pouvoir continuer tout seul.

À lire également :  Montre de randonnée : en quoi est-ce important d'en avoir une ?

Vous pouvez aussi naviguer sur internet, vous allez trouver plusieurs vidéos démonstratives qui vous expliquent comment faire chaque mouvement, assurez-vous juste que ces vidéos là sont faites par des professionnels et des coachs et non pas par des amateurs.

Une fois prêt, vous n’aurez qu’à bien vous équiper, prendre un sac à dos qui ne soit pas lourd à porter et vous assurer de prendre tout ce qui pourrait être nécessaire à votre sortie. Au final, gardez en tête que la marche nordique est un moment de détente où vous allez prendre un nouveau souffle.

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)

Partages :