Que faut-il savoir sur le RGPD emailing ?

rgbd emailing

Le RGBD est une abréviation du terme  » Règlement Général sur la Protection des Données » qui existe depuis 2018 en Europe, et qui consiste à protéger les données personnelles et les contacts des clients des petites et grandes entreprises. En effet, ce n’est pas facile d’envoyer les données de ses clients et de les protéger, c’est pour ça que ce règlement portant le nom de RGBD est apparu. Que faut-il savoir donc sur le RGBD e-mailing ?

Comment envoyer un e-mailing conforme au RGPD ?

Avant de commencer à envoyer des e-mailings à ses abonnés, il faut d’abord avoir le consentement de ces derniers.

Il est important d’avoir la preuve du consentement de chaque abonné, et la stocker dans sa base de données pour éviter des soucis en cas de contrôle, notamment des sanctions pour chaque entreprise ne respectant pas cette réglementation.

Dans le cas où vous n’auriez pas de preuve de consentement de vos abonnés, il faut s’y mettre tout de suite. Pour cela, on trouve plusieurs techniques qui permettent d’obtenir le consentement de ses abonnés, voici donc l’une des techniques les plus simples et rapides :

Création d’un formulaire

Il est nécessaire de créer un formulaire dans lequel inscrire tous les renseignements qu’on a sur ses abonnés, notamment le nom, le prénom… Il faut aussi préciser pour quel motif ces données sont utilisées. Il faut aussi mettre des cases que l’abonné doit cocher pour donner son consentement, en mentionnant qu’il peut de désabonner à tout moment.

Création de son e-mailing

Dès que votre formulaire est prêt, il est maintenant possible de créer votre e-mailing dans lequel vous demandez à vos abonnés d’accepter de continuer à recevoir les newsletters de votre entreprise. Vous pouvez envoyer ensuite l’email, et dans le cas où certains abonnés ne l’ouvre pas, il est possible de le renvoyer après quelque temps.

À lire également :  Est-ce que la 5G vaut le coup ?

L’enregistrement de la preuve du consentement

Pour finir, la dernière étape consiste à enregistrer la preuve du consentement de ses abonnés dans sa base de données afin de la présenter au contrôle. Mais il faut savoir que chaque abonné peut retirer son consentement facilement.

A qui envoyer ses compagnes e-mailing RGPD e-mailing ?

Le RGPD n’est pas appliqué uniquement pour les données qu’on a collectées après la mise en place de cette réglementation, mais aussi même pour les données qu’on a collectées avant. Il faut savoir que même si on a déjà enregistré le consentement de ses contacts, rien ne prouve qu’on a l’autorisation pour leur envoyer des e-mailings. Il faut donc obtenir une nouvelle autorisation de la part de chacun de ses contacts pour pouvoir leur envoyer à nouveau des campagnes d’e-mailings.

On dit souvent qu’il est possible d’acheter des listes de contacts. En effet, certaines de ces listes ont été obtenues avec un consentement dès l’inscription des abonnés et qui sont autorisées par le RGPD e-mailing. Mais il faut savoir que ce n’est pas une bonne chose pour sa stratégie d’e-mailing.

Comment se désabonner du RGPD e-mailing ?

Lorsqu’on envoie des e-mailings aux abonnés, il ne faut pas oublier de préciser et d’ajouter un moyen pour se désabonner au moment souhaité, notamment pour bien respecter le RGPD e-mailing.

Ainsi, ce moyen de désabonnement doit être très clair et simple, en insérant un lien de désabonnement que tout le monde peut voir dans l’e-mailing envoyé. L’abonné peut ensuite soi :

  • Se désabonner uniquement de cette méthode de communication marketing ;
  • se désabonner de toutes les communications de votre entreprise ;
  • contacter une adresse email pour faire un retour.

Le respect du RGPD e-mailing consiste donc à permettre à ses contacts de s’abonner et de se désabonner facilement en un seul clic.

Amandine Carpentier

Partages :