Qu’est-ce qu’une entreprise de portage salarial ? Définition

portage salarial

Le portage salarial se présente comme la solution idéale pour les personnes désireuses de se lancer en entreprise sans prendre trop de risque. De nombreux consultants l’adoptent pour mener leurs activités professionnelles afin de profiter de ses avantages, dont la délégation de la gestion administrative. Mais avant de recourir au portage salarial, il importe de bien comprendre le mode de fonctionnement d’une entreprise de portage salarial, sa mission, ses obligations et ses avantages.

Définition d’une entreprise de portage salarial 

Pour mieux comprendre la définition d’une entreprise de portage salarial, il est primordial de cerner premièrement le concept du portage salarial. En effet, il se définit comme une relation contractuelle entre trois acteurs économiques : la société de portage, le consultant porté et l’entreprise cliente bénéficiant de la prestation du consultant. 

Ainsi, une société de portage salarial sert d’intermédiaire entre les deux autres intervenants. Elle peut se définir comme étant à la fois l’employeur d’un consultant en travail freelance porté et le prestataire pour des sociétés clientes. Sa mission principale est de mettre ses ressources et ses compétences au service du professionnel porté pour lui offrir un accompagnement complet dans le développement de son activité. Elle encaisse les honoraires payés au consultant et les lui reverse sous forme de salaire. 

De son côté, le consultant préserve toute son autonomie dans le choix de ses missions et son mode opérationnel. Travaillé en portage salarial, lui permet de se différencier des autres statuts, car il est à la fois un salarié et un indépendant. Il est rémunéré par l’entreprise de portage salarial et reçoit donc une fiche de paie mensuelle. Toutefois, il devra verser des frais à la société prestataire pour la gestion de ses tâches comptables, administratives et juridiques. 

Quelles sont les obligations d’une société de portage salarial envers le professionnel 

L’entreprise de portage salarial exerce cette activité à titre exclusif. Pour offrir ses prestations à un consultant, elle doit rédiger le contrat de travail et le faire signer par le salarié à porter. Comme tout employeur, le traité prend en compte l’ensemble des formalités liées à un recrutement : déclaration d’embauche, versement d’un salaire, paiement des cotisations sociales… 

À lire également :  Fiche métier secrétaire : est-ce une profession sous-estimée ?

Dans l’exercice de sa fonction, l’entreprise de portage met à disposition du consultant le matériel nécessaire pour mener son activité. Elle s’occupe de la facturation des prestations au client en tenant compte des conditions de collaboration convenues entre ce dernier et le salarié porté. Selon les termes contractuels avec le professionnel, la société de portage salarial doit lui verser un salaire après la déduction des frais de gestion et les cotisations sociales.  

Par ailleurs, elle doit fournir au consultant un compte d’activité mensuellement. Y sont mentionnés les détails des différents montants encaissés ainsi que les prélèvements :

  • Les versements effectués par les clients pour son travail
  • Le chiffre d’affaires
  • Les prélèvements sociaux
  • Les frais de gestion
  • L’impôt
  • Les indemnités d’apport d’affaires
  • Le salaire net

La société de portage salarial est aussi en charge des déclarations fiscales et des cotisations patronales et salariales auprès des organismes administratifs compétents. Elle doit adhérer à une assurance responsabilité civile professionnelle pour le compte du consultant. 

Les avantages de recourir à une entreprise de portage salarial 

portage salarial

La particularité du portage salarial réside dans le fait de pouvoir bénéficier des avantages liés au salariat et à l’indépendance simultanément. Si aujourd’hui, plusieurs personnes recourent aux entreprises de portage salarial, c’est pour bénéficier des nombreux avantages offerts. 

Bénéficier d’un statut sécurisé 

Grâce à l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle, le salarié porté est couvert en cas de dommages ou de survenues dans l’accomplissement de ses missions. En plus, dans la majorité des termes de contrat, les entreprises de portage salarial s’occupent de la relance des clients afin d’assurer dans les délais le versement des salaires au consultant. 

Déléguer la gestion administrative de son activité 

L’un des avantages importants qu’offre le portage salarial demeure la possibilité de travailler en tant qu’indépendant sans avoir à se soucier de la partie administrative. La facturation, les déclarations auprès des instituts publics, la relance des clients, ou encore la comptabilité sont incluses dans les missions de la société de portage. Le consultant peut par conséquent se consacrer entièrement à la partie intéressante de son activité : choix des clients, fixation du prix de la prestation et accomplissement de sa mission. 

À lire également :  Fiche Métier Préparateur de Commandes : Les compétences requises

Profiter de plus d’avantages financiers et sociaux avec le portage salarial

Comme tout salarié classique, le consultant bénéficie d’un contrat de travail en CDD ou CDI et d’une couverture sociale. Ainsi, il jouit du droit à une assurance maladie et sécurité sociale, une mutuelle, une responsabilité civile professionnelle, une retraite et une assurance chômage. 

Avoir accès à un accompagnement business et une formation continue 

Intégrer une société de portage salarial permet d’appartenir à un réseau de consultants et d’accéder à une plateforme de mise en relation. Une occasion pour le professionnel d’apprendre des autres et de bénéficier de leur expérience dans son secteur. Considéré comme un employé, il peut aussi se procurer des formations pour améliorer ses compétences et booster son chiffre d’affaires. De plus, selon le cas, certaines entreprises de portage salarial offrent des services additionnels pour accompagner le salarié dans le développement commercial de son activité

Bénéficier d’un emprunt facilement grâce à son statut

Grâce aux bulletins de paie, les salariés portés peuvent prouver leur stabilité financière auprès des bailleurs et des établissements de crédit pour obtenir un prêt. La protection sociale qu’offre le portage salarial représente également un gage d’assurance pour régler leurs dettes en cas d’arrêt d’activité. 

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)

Partages :