18 octobre 2021

Se Marier en Italie quand on est Français : démarches à suivre

mariage Italie

Partages :

Organiser un mariage à l’étranger quand on est un couple résidant en France peut sembler très compliqué, mais en réalité, il n’en est rien. La loi française autorise ses ressortissants à se marier en toute quiétude dans un pays étranger. Les futurs mariés doivent d’abord remplir certaines conditions pour que le pays accueillant leur union accepte de les laisser se marier sur son territoire.

Qu’en est-il de la possibilité de se marier dans un pays comme l’Italie ? Que faut-il comme conditions ou dossier pour célébrer son mariage dans ce pays de rêve ? Nous allons tenter d’y répondre dans cet article.

Les démarches administratives à suivre pour un mariage à l’étranger

Pour les couples qui résident en France et qui souhaitent organiser leur mariage à l’étranger, il leur est possible de le faire à condition de suivre les étapes suivantes :

  • Choisir une autorité de célébration ;
  • Constituer le dossier complet pour cette démarche ;
  • Choisir le régime matrimonial.

Pour ce qui est du choix de l’autorité de célébration du mariage, il y a deux possibilités : le couple peut avoir recours soit à une autorité française comme un ambassadeur ou un consul de France, soit à une autorité étrangère qui se trouve obligatoirement dans le pays où le couple veut célébrer son mariage. Dans la majorité des cas, ce type d’autorités ne pourra unir qu’un couple composé de deux Français, et dans de très rares cas, un couple formé par un étranger et un Français, c’est un détail important à prendre en considération pour éviter toute mauvaise surprise.

Ensuite, vient la partie de la constitution du dossier, il doit se composer d’une fiche de renseignements remplie qui a été fournie par l’ambassade ou le consulat, d’un acte de naissance pour chacun des époux qui doit dater de moins de trois mois s’il a été délivré en France et de moins de six mois s’il a été délivré à l’étranger, dans ce cas, il doit être traduit et légalisé sur place. Il faudra également fournir une pièce d’identité avec photo en plus d’un justificatif de résidence.

D’autres informations peuvent être demandées par l’autorité qui va auditionner le couple soit lors de la demande traduction de l’acte de mariage ou lorsque les bans sont publiés. Le contrat de mariage peut énormément différer en fonction des pays, il est donc important de choisir avec son futur conjoint, le meilleur régime matrimonial. Ceci pour une raison toute simple, les lois internes de chaque pays peuvent interférer lors d’un divorce. En effet, elles peuvent s’avérer aussi désavantageuses et contraignantes. Voilà ce qu’il faut savoir sur les démarches administratives en France, nous allons passer ensuite aux démarches qui doivent être effectuées en Italie.

Fêter son mariage en Italie, comment faire ?

Des pays comme l’Italie peuvent très facilement accueillir les noces de tous les ressortissants français qui l’ont choisi pour y préparer leur mariage. Pour ça, il faudra aussi tout un dossier administratif afin d’obtenir un Nulla Osta ou autrement dit un certificat de capacité de mariage.

Ce document est obligatoire pour pouvoir se marier en Italie et il doit être obtenu chez l’ambassade de France en Italie. En gros, c’est un papier qui prouve que la France permet cette union en dehors de son territoire. Ce dernier concerne principalement les mariages civils, ils peuvent être célébrés en Italie normalement et ensuite, le couple pourra obtenir son livret de famille une fois rentré en France.

Comme les démarches pour se marier dans n’importe quel pays, les procédures pour se marier en Italie doivent être précédées par le dépôt d’un dossier chez l’ambassade ou le consulat de France. Ensuite après l’obtention de la Nulla osta le couple pourra faire une réservation pour le lieu où va se dérouler la cérémonie et après envoyer le dossier à une mairie italienne.

Une fois que le mariage aura été célébré, la mairie enverra un « certificato per uso trascrizione » et pour finir, le couple obtiendra son livret de famille après leur retour en France. En résumé, se marier en Italie est tout à fait possible pour ceux qui veulent y célébrer leur union.

Partages :