27 septembre 2021

Revente électricité photovoltaïque : Tout sur les tarifs en 2021

revente électricité

Partages :

Vous possédez une installation de panneaux solaires photovoltaïque ? Outre les nombreux avantages qu’ils peuvent vous apporter (écologique, économique, indépendance et sécurité), et tous les appareils électriques que vous pouvez utiliser à moindre coût, sachez que plusieurs autres options s’offrent à vous pour bénéficier des revenus réguliers pendant 20 ans. Vous avez la possibilité de consommer l’énergie produite en entier, de la conserver dans des batteries, de la revendre en intégralité, ou revendre le surplus d’énergie seulement. Néanmoins, il y a des lois qui régissent cette revente d’électricité photovoltaïque, ainsi que les tarifs fixés.

Comment se fait la revente de l’électricité photovoltaïque ?

La revente de l’électricité photovoltaïque est soumise à certaines conditions, vous ne pourrez donc pas la vendre à n’importe qui. En premier lieu, vous devez être raccordé au réseau électrique, et ce, en vous dirigeant vers Enedis, comme ERDF (Électricité Réseau Distribution France) par exemple. Ensuite, votre surplus de production d’électricité est automatiquement racheté par EDF pendant 20 ans. Étant producteur d’énergie verte, la loi l’oblige depuis l’année 2000 à acheter l’électricité des panneaux solaires. Vous pouvez aussivendre votre électricité à d’autres fournisseurs d’énergie, par contre, le prix sera moins intéressant. Enfin, pour finaliser la revente de l’électricité photovoltaïque, vous devez signer un contrat de revente de l’électricité apporté par EDF. Cette énergie sera injecté aussi bien pour éclairer ou que chauffer écologiquement vos compatriottes.

Le contrat de revente de l’électricité photovoltaïque

Le contrat de revente de l’électricité photovoltaïque est fourni par EDF, dans ce contrat, vous trouverez les mentions suivantes :

  • Le prix de vente de votre électricité ;
  • Les conditions de revente ;
  • La date de la facture ;
  • La somme de la prime à l’autoconsommation.

Une fois signé, vous devez le renvoyer à EDF via leur site internet qui permet aux citoyens de vendre, et de déclarer la quantité vendue de leur électricité. Vous devez par contre ouvrir un compte pour y accéder.

Le tarif de revente de l’électricité photovoltaïque en 2021

Le montant des tarifs de revente de l’électricité photovoltaïque est remis à jour tous les trimestres. Ce montant est réexaminé selon plusieurs facteurs, comme la quantité de projets qui attendent d’être raccordés, et la rentabilité interne. Côté finance, avant de vendre votre électricité photovoltaïque, vous devez prendre en considération les éléments suivants, qui permettent de calculer le montant du tarif de la revente de votre électricité :

  • La puissance de votre installation solaire en kilowatt-crête (kWc) ;
  • La vente intégrale de votre production d’énergie ;
  • La consommation personnelle et la vente du surplus d’énergie.

Les tarifs de revente de l’électricité en 2021 sont différents. Pour 3 kWc de puissance d’installation solaire, ça coûterait en revente totale 0,1779 euros, et 0,10 euros pour la revente du surplus.

Pour 9 kWc de puissance d’installation solaire, cela vous coûtera en revente totale 0,1512 euros, et 0,10 euros pour la revente du surplus. Aussi, pour 36 kWc de puissance d’installation solaire, le prix de revente totale est de 0,1095 euros, et de 0,06 euros pour la revente du surplus. Enfin, si vous souhaitez 100 kWc de puissance d’installation solaire, ça vous coûtera en revente totale 0,0952 euros, et 0,06 euros pour la revente du surplus. Le prix de la vente du surplus d’énergie au kWh semble dérisoire, mais il n’est pas loin du prix de l’électricité pratiqué durant les heures creuses. Le montant est intéressant, car en 20 ans, vous pourrez avoir, grâce à votre surplus d’électricité, près de 8 000 euros de revenus supplémentaires.

La prime à l’autoconsommation de revente de l’électricité photovoltaïque

La prime à l’autoconsommation change chaque trimestre comme le tarif de revente de l’électricité photovoltaïque. C’est une aide offerte par l’État dans le but d’encourager les foyers à installer des panneaux solaires photovoltaïques. Le montant de cette prime dépend de la puissance de l’installation solaire. Le montant de la prime à l’autoconsommation en 2021 par trimestre :

  • 3 kWc de puissance d’installation solaire vous rapporte 380 euros par kWc ;
  • 9 kWc de puissance d’installation solaire vous rapporte 280 euros par kWc ;
  • 36 kWc de puissance d’installation solaire vous rapporte 160 euros par kWc ;
  • 100 kWc de puissance d’installation solaire vous rapporte 80 euros par kWc.

Afin d’en bénéficier, votre installation doit être en autoconsommation avec vente du surplus, parallèle à votre toiture, ou être sur une toiture plate et elle doit être installée par un professionnel. RGE.

Partages :