Aéroports : que signifie le concept du duty free ?

aéroport duty free

Lorsqu’on parle d’acheter des produits à l’aéroport, on a tendance à s’attendre à ce que cela soit trop cher. Pourtant, les zones duty free existent et contiennent des boutiques où il est possible d’acheter sans avoir à payer des droits de douane. Mais quels sont ces endroits qui peuvent annuler les lois fiscales, et peut-on toujours y acheter des produits détaxés ? Continuez à lire cet article et vous y trouverez toutes les réponses à vos questions.

Que signifie le duty free en aéroport ?

Le duty free est un terme familier pour ceux qui aiment souvent voyager en avion. C’est un concept qui concerne le domaine commercial, le shopping. Le terme signifie que les produits sont dénués de taxes, en d’autres termes, aucun droit de douane n’est ajouté à leurs prix. C’est donc une opportunité sans pareils pour les voyageurs qui veulent faire des emplettes à l’aéroport. Cela leur permet de faire pas mal d’économies et cela les encourage à acheter, ce qui revient à l’avantage de l’aéroport en question. Cela peut d’ailleurs concerner plusieurs genres de produits, parmi eux, le tabac, de l’alcool, bougies décoratives et surtout les parfums, du moment qu’ils se trouvent dans des boutiques en zone d’embarquements ou bien même à bord de l’appareil.

Le duty free naquit lors des années 60, en Irlande. En effet, il a été décidé que puisque les terminaux des aéroports ne sont en réalité liés à aucun pays en particulier, ce sont des zones internationales, les lois fiscales y sont désuètes et ne sont pas appliquées. C’est l’aéroport Shannon qui a entamé les débuts des produits duty free.

Peut-on toujours acheter des produits duty free à l’aéroport ?

Le duty free a certaines conditions, il faut faire attention. Être au sein de l’aéroport n’est pas suffisant pour avoir le droit à des produits détaxés. Tout d’abord, il existe seulement deux endroits qui sont considérés comme des zones internationales, la salle d’embarquement ainsi que l’avion en lui-même, si la compagnie aérienne y vend des produits. Ce sont des endroits qui ne sont accessibles qu’après-avoir passé tous les contrôles de sécurité, donc seuls les voyageurs peuvent y entrer et acheter des produits.

À lire également :  Costa Croisière : quelles sont leurs meilleures croisières ?

En ce qui concerne les produits duty free à bord de l’avion, c’est surtout pour les vols qui peuvent durer longtemps ; il est à présent même possible de commander en avance vos produits duty free sur Internet et ils vous seront livrés durant votre vol.

Si le duty free est censé être accessible dans toute zone internationale, ce n’est pas réellement toujours le cas. Il existe certaines exceptions qui concernent les pays ayant des accords ou des alliances entre elles, ce qui fait qu’il existe effectivement des lois fiscales dans les zones « internationales » entre elles. Une de ces exceptions étant si vous vous dirigez à un pays appartenant à l’EU à partir d’un autre des pays membre, exception faite pour les îles anglo-normandes et les îles Canaries.

Quelles sont les 4 règles d’or du duty free ?

Afin de mieux s’y retrouver, il existe quatre règles d’or pour comprendre le concept du duty free. Ces règles sont :

  • les zones où sont appliquées le duty free ;
  • où vous pouvez acheter du duty free ;
  • les conditions d’achats ;
  • comment demander une détaxe.

Pour commencer, le duty free est seulement applicables aux endroits qui ne sont accessibles qu’aux voyageurs, donc, principalement les magasins ouverts en zone d’embarquement. Ensuite, certains voyages ne sont pas concernés par les produits détaxés, par exemple, les voyages entre états de l’Union européenne. De plus, chaque pays à ses conditions d’achat qui lui sont spécifiques, avec des limites claires ainsi qu’en ce qui concerne les franchises appliquées. Il faut donc se renseigner sur les règles en vigueur dans chaque pays qui fait partie de votre trajet de route. Enfin, il faut savoir que lorsque vous êtes en dehors de l’U.E, vous pouvez demander une détaxe sur certains produits, et cela, même en dehors des zones de duty free. Vous pouvez demander à être détaxés en magasin ou bien avant de passer devant la douane, mais il faudra penser à obtenir et à remplir un formulaire de détaxe qui vous sera en principe donné lors de votre achat.

À lire également :  Température à Dubaï : tout savoir sur le climat

En conclusion, le duty free est une zone regroupant des endroits spécifiques de l’aéroport, où il n’est plus question d’appliquer les lois fiscales des pays de départs et de destination. C’est un entre-deux qui vous permet de faire un shopping fructueux et sans devoir payer des taxes supplémentaires.

Partages :