Tout savoir sur le prix du permis B

prix permis de conduire

Le permis de conduire est bien connu pour être cher, mais le point positif, c’est qu’une fois ce certificat en poche, vous pourrez prendre le volant librement, à condition de ne pas faire d’écarts de conduites.

Le permis B est le plus connu des permis de conduire. En effet, il vous permet de conduire voiture, camionnette et même camping-car et véhicules agricoles, mais sous conditions. Ce permis de conduire est le plus répandu, mais pour l’avoir, il faut obligatoirement suivre une formation en auto école, qui se fait en deux parties : théorique et pratique.

Mais combien débourser pour un permis B ? C’est ce que nous allons voir dans la suite de l’article.

Quel est le prix du permis B ?

Pour pouvoir passer les examens pratiques et théoriques du permis B, il est indispensable de passer par la case « formation en auto école ». En effet, 20 heures de conduite en auto école sont indispensables pour être éligible à l’examen du permis de conduire. Cette formation coûte en moyenne dans les 1 300 à 1 500 euros, tout dépend de l’auto école ainsi que la région.

En France, la moyenne de conduite est de minimum 30 heures avant de passer l’épreuve du permis B, pour mettre toutes les chances de son coté pour réussir.

Si vous optez pour des heures supplémentaires de conduite, celles-ci coûtent entre 35 et 50 euros en plus, ce qui peut rapidement gonfler la facture jusqu’à 1 800 euros.

Et en cas d’échec à l’examen, cela peut aussi impacter le coût du permis B qui peut coûter jusqu’à 2 000 euros. C’est pourquoi, de nombreux candidats y renoncent.

Combien débourser pour passer le permis B en candidat libre ?

Si vous souhaitez passer votre permis de conduire en candidat libre, sans suivre les formations théoriques et pratiques pour vous y préparer, c’est possible mais risqué.

À lire également :  Quels sont les taux crédits auto 2022 des principales banques ?

Un candidat libre doit seulement s’acquitter des frais d’inscription à l’examen du permis B dans un centre agréé, qui s’élèvent à 30 euros, et réserver sur le net sa place à l’examen, ce qui permet tout de même de faire des économies, mais n’assure pas de réussir à l’examen.

Dans le cas d’un échec, à noter que si vous renoncez à passer le permis de conduire et que vous vous adonnez à la conduite sans permis, vous êtes en illégalité et vous risquez une amende de 15 000 euros, si vous vous faites contrôlé par les forces de l’ordre.

Comment réduire le coût de son permis B ?

Le premier moyen de réduire le coût de son permis B, c’est de le réussir du premier coup pour éviter de le repasser et dépenser des frais supplémentaires. Mais cette tâche est moins évidente qu’elle n’y parait, car en France, le taux de réussite moyen au permis catégorie B avoisine seulement les 58%, à l’échelle nationale, ce qui est très peu. Ne vous découragez pas si vite, car il existe d’autres méthodes pour réduire le coût de son permis B, à savoir :

  • passer par des comparateurs en ligne qui vous trouveront les auto écoles les moins chères de votre région, en quelques clics ;
  • le système permis 1 euro par jour mis en place par l’état est une sorte de prêt remboursable sur 12 à 24 mois. C’est idéal pour payer petit à petit votre permis B ;
  • une aide financière de 500 euros est aussi proposée par l’état pour les moins de 18 ans en contrats d’apprentissages.

Pensez aussi lors de votre choix d’auto école à vérifier leurs taux de réussîtes. Ceci en dit long sur la qualité des formations proposées.

Partages :