27 septembre 2021

Carrelage extérieur pour Terrasse : Les conseils de la rédaction !

carrelage pour terrasse

Partages :

Avoir une terrasse est un luxe particulièrement plaisant en été. Nécessitant un certain habillage et entretien, cet extérieur requiert également la pose de carreaux pour pouvoir mieux en profiter. Entre le choix du carrelage ou encore le prix et entretien, les questions concernant les carreaux extérieurs sont nombreuses. Voici donc les recommandations de nos experts !

Choisir un carrelage pour sa terrasse extérieure : nos conseils

Le choix des matériaux destinés au revêtement de votre extérieur est très important. En effet, que ce soit à cause de la sécurité, des potentiels dérapages ou encore de l’aspect esthétique final, il faut savoir que le choix des carreaux de son extérieur est capital et véritablement essentiel. Ce dernier doit naturellement être à votre goût et surtout vous correspondre, et ce, tout en garantissant une excellente sécurité au quotidien.

Mais savez-vous comment choisir un carrelage pour votre terrasse extérieure ? Cela n’est pas forcément aussi facile que pour des lames de terrasse, sachez que la réponse repose sur 5 points essentiels et obligatoires, à savoir :

  • L’orientation de votre terrasse en extérieur : très influente quant au choix de la couleur des carreaux ;
  • L’agencement et l’emplacement de la terrasse à carreler ;
  • L’inclinaison de la terrasse : le support et la pente sont à prendre en compte ;
  • La méthode d’installation du carrelage : chaque modèle nécessite une pose différente ;
  • La surface totale destinée aux carreaux.

A noter que la totalité de ces paramètres est capitale lorsqu’il s’agit de choisir le carrelage de sa terrasse extérieure. Ces derniers influeront par ailleurs fortement sur le prix total d’achat et de pose, ce qui explique l’importance de fixer au préalable un budget et d’opter pour un modèle respectant son portefeuille.

En ce qui concerne les revêtements possibles sur le marché, il faut savoir qu’il existe en réalité deux catégories principales pour les terrasses en extérieur. On distingue de ce fait les carreaux extérieurs :

  • En grès cérame de pleine masse : caractérisés par une porosité relativement faible ;
  • Toujours en grès cérame avec un fini émaillé : beaucoup plus sensibles aux accidents et chocs.

Sachez que la deuxième catégorie de carreaux est nettement plus résistante et s’adapte par conséquent parfaitement aux terrasses et tout autre type d’extérieur.

Les normes de carreaux à respecter

Les carreaux sont des revêtements soumis à plusieurs réglementations. Ces dernières donnent effectivement de nombreuses informations quant à leur résistance, leur capacité à faire glisser ou encore leur facilité de rayures ou pas.

Il est de ce fait très important de s’informer quant à ces normes et d’opter par conséquent pour un carrelage répondant aux critères suivants pour son extérieur :

  • La norme PEI : donnant des informations sur la résistance du carreau à l’abrasion ;
  • La norme UPEC : elle concerne les résistances à l’eau, les produits chimiques ou encore l’usure ;
  • La norme de MOHS : contre les rayures ;
  • Les normes antidérapantes : que ce soit pour un usage à pieds nus ou chaussés.

En ce qui concerne les utilisations extérieures en terrasse, le mieux est d’opter pour un carrelage de type R10 (c’est le minimum requis). Si en revanche, vous souhaitez carreler votre terrasse autour d’une piscine, le plus adapté dans ce cas est de choisir un carrelage B/R11 au moins.

Entretenir le carrelage extérieur de sa terrasse

Vous disposez d’un carrelage au niveau de votre terrasse ? Vous ne savez pas comment l’entretenir correctement ? Sachez que le grès cérame est particulièrement connu pour sa facilité d’entretien au quotidien. N’étant pas sensible aux tâches tenaces ou à l’usure, il faut savoir que le mieux est de choisir les produits naturels suivants, afin d’assurer aux carreaux une meilleure durabilité et longévité dans le temps :

  • Le lavage à l’aide d’eau et de savon noir ;
  • Du bicarbonate de soude pour éliminer les potentielles tâches ;
  • Le vinaigre blanc : parfait pour lutter contre le calcaire naturellement présent.

Pour ce qui est des produits chimiques, le mieux est de les éviter. Cela permettra au carrelage de votre terrasse de conserver ses propriétés plus longtemps.

Pour conclure, notez que la tarification d’un carrelage extérieur pour sa terrasse n’est pas très élevée. On distingue effectivement un prix allant de 25 jusqu’à 50 euros le mètre carré pour les modèles de revêtements les plus chers.

La pose quant à elle est assez aléatoire, puisqu’elle ne dépendra pas forcément de votre capacité au bricolage mais également à celle des professionnels sollicités.

joints pour terrasse

Joint de dilatation pour terrasse : nos astuces pour une bonne pose !

Qui dit aménagement et habillage d’une terrasse dit forcément utilisation de structures en béton pour un meilleur maintien. Ces dernières étant toutefois relativement fragiles, requièrent la mise en place de matériaux et éléments protecteurs à l’image du joint de dilatation. Mais que représente ce joint ? Et surtout est-il vraiment intéressant pour les terrasses ? Découvrons !

Joint de dilatation pour les terrasses : qu’est-ce que c’est ?

Généralement utilisé dans le cadre du revêtement des terrasses, le joint de dilatation est particulièrement intéressant lorsqu’il s’agit de la manipulation du béton. Que ce soit dans le cadre de la construction des murs et du sol de la terrasse, ou encore de l’aménagement en béton enextérieur, l’objectif du joint de dilatation est de réduire considérablement les risques de fissures causées par les changements de températures extérieures.

Il faut savoir toutefois que de nombreuses personnes confondent ce joint avec un autre nommé « joint de retrait ». Or, ces deux outils de constructions ne se ressemblent absolument pas et ont de ce fait, des objectifs et utilités bien distincts.

On distingue par ailleurs plusieurs sortes de joints, à savoir :

  • Le joint pour la construction ;
  • Le joint pour assurer l’isolement et la désolidarisation ;
  • Le joint de retrait ou de fractionnement ;
  • Le joint de dilatation : très utile pour assurer le maintien et la résistance d’une terrasse.

A noter que tous les types de joints disponibles sur le marché sont uniquement compatibles avec le béton, et travaillent ainsi plusieurs aspects de ce dernier. Les terrasses étant des pièces exposées aux conditions climatiques extérieures, le mieux est de se munir d’un joint de dilatation pour une meilleure résistance et durabilité dans le temps.

Pourquoi utiliser un joint de dilatation pour sa terrasse ?

Les terrasses sont des extérieurs généralement conçus à partir de murs maçonnés ou encore de béton. Étant relativement sensibles à l’environnement qui les entoure, ces matériaux réagissent particulièrement rapidement face aux changements rapides et inattendus de températures, ce qui induit par conséquent à leur dilatation ou rétractation.

Ce phénomène naturel et plutôt courant n’est en revanche pas sans conséquence sur la structure globale de la terrasse. Cette dernière peut effectivement subir des déformations significatives et former de ce fait, des fissures ou voire même des cassures.

C’est pour cette raison qu’il est très important d’anticiper ce type de problèmes, et de protéger les terrasses en optant pour des matériaux favorisant la décompression du béton en question. Autrement dit, nous vous recommandons fortement d’utiliser un joint de dilatation. Ce dernier permettra au béton de s’adapter facilement à toutes les conditions météorologiques, et ce, grâce à son action absorbante et protectrice à la fois.

Vous l’aurez donc compris, utiliser un joint de dilatation pour sa terrasse, c’est assurer sa protection ainsi que la résistance de sa structure au fil du temps.

Comment installer un joint de dilatation pour sa terrasse ?

Le joint de dilatation est un élément du bâtiment particulièrement caractérisé par ses espaces, assurant ainsi la dilatation du béton d’une terrasse.

Mais savez-vous vraiment comment le poser dans la structure de votre terrasse ? Sachez dans un premier temps qu’il est essentiel de pratiquer le joint de dilatation sur la totalité de l’épaisseur du mur de votre extérieur ou encore de son dallage.

En ce qui concerne la technique de pose, cette dernière est certes technique mais repose sur les éléments suivants :

  • La réalisation de coupures au sein de la dalle : elles doivent s’étaler sur plusieurs millimètres ;
  • L’utilisation d’une disqueuse pour assurer une découpe nette et précise ;
  • La mise en place du calfeutrage du joint pour un résultat plus esthétique.

En ce qui concerne le découpage de la dalle, sachez qu’il est également possible de mettre en place des réservations aux emplacements adéquats. Ces dernières empêcheront les futures coupures de la dalle, et protégeront par conséquent la terrasse.

Si vous souhaitez pour finir poser un revêtement à base de carrelage au niveau de votre terrasse, sachez que le mieux dans ce cas est d’installer le joint de dilatation en question au sein des carreaux. La largeur de ce dernier ne doit pas en revanche dépasser les 20 mm, et ce, pour assurer une certaine stabilité tout en garantissant le côté esthétique de la terrasse.

Partages :