22 janvier 2022

Lampe de running pectorale : comment bien la choisir ?

lampe de running

La lampe de running est un réel indispensable pour vos activités de nuit en plein air, surtout si vous aimez les randonnées. Elles sont souvent légères et confortables. Elles sont parfaites lorsque vous voulez marcher sur des chemins sombres, ou lorsqu’il fait nuit. Il existe une multitude de gammes deux modèles avec différentes fonctionnalités, certaines sont résistantes à l’eau, il y en a qui se portent sur le front, d’autres sur le torse. Il est alors difficile de choisir le modèle qu’il vous faut. Dans cet article, nous parlerons des lampes de running pectorales, ainsi que de leurs avantages et de leurs inconvénients.

Qu’est-ce qu’une lampe de running pectorale ?

En effet, il arrive que lorsque les jours se raccourcissent, ou que notre emploi du temps soit chargé qu’on soit obligé de faire notre footing à des heures assez tardives. Même si nous préférons tous généralement faire notre footing pendant la journée, ce ne sont pas des raisons valables pour procrastiner son footing et attendre que les journées plus longues reviennent. Aujourd’hui, dans les magasins de sport, nous trouvons énormément d’accessoires pour pouvoir courir la nuit. C’est vrai qu’en hiver, nous voyons de plus en plus d’athlètes munis de veste de running et de lampe sur la poitrine. Je vous l’accorde, les avis sur cette lampe diffèrent énormément. Alors, pourquoi ne pas se lancer et tester à votre tour cet équipement. Sachant que dernièrement, la lampe la plus achetée serait la lampe pectorale. Bien que la lampe frontale soit plus connue, la lampe pectorale serait plus pratique. Elle se place entre le ventre et le torse, et s’ajuste à l’aide d’un bandeau élastique.

Les avantages de la lampe de running pectorale

Avant de se lancer et d’acheter cette lampe, il est important et intéressant d’en connaître les points positifs. En voici quelques-uns :

  • Son confort et sa légèreté ;
  • Son type de lumière ;
  • Parfaite pour les milieux urbains.

Seuls les athlètes faisant leurs courses la nuit, savent à quel point il n’est pas facile de trouver la lampe idéale. Elles sont souvent très inconfortables. Contrairement à la lampe frontale qui sert trop le crâne, la lampe pectorale, lorsqu’elle est bien ajustée, n’a rien de plus confortable. En plus de sa légèreté, sa lumière offre une meilleure visibilité, car elle se rapproche du sol. Cela vous permet de mieux voir, contrairement à si elle était sur votre front. Le fait qu’elle soit très lumineuse n’empêche pas qu’elle soit parfaite pour les routes urbaines, car même si elle est puissante, elle n’aveugle pas, sans oublier qu’elle dispose d’un éclairage de sécurité.

Les inconvénients de la lampe de running pectorale

Le premier inconvénient serait qu’elle ne soit pas très facile à mettre, par rapport à une lampe frontale qui est beaucoup plus facile à manier. Surtout lors des premières fois ! Mais ne vous inquiétez pas, au bout de plusieurs fois, vous prendrez vite l’habitude de l’enfiler et de régler convenablement vos sangles. Dans la même idée, ce n’est pas pratique si vous souhaitez vous changer pendant de votre course. Si vous avez trop chaud, et que vous voulez enlever votre veste, il est impossible de le faire sans vous arrêter. Pour enlever en premier votre lampe, puis votre veste. Un troisième point également, c’est que les lampes pectorales restent fixes et donc ne suivent pas le regard. Cela peut être très handicapant, surtout si on est habitué aux lampes frontales. Mais pas de panique, avec les dernières générations, elle est dotée d’une lampe orientable. C’est-à-dire qu’elle va vers le haut, ainsi que vers le bas. Ce qui est très pratique lorsque vous êtes dans des montées.

Partages :