Vendre ma voiture à un garage : comment procéder ?

vendre voiture

Vous avez envie de proposer votre véhicule à un garage, mais vous ignorez la démarche à suivre ? Les possibilités sont diverses, vous pouvez choisir de faire appel à votre garage ordinaire ou de vendre votre véhicule à un revendeur de véhicules usagés.

Voilà qui représente une solution plus rapide, qui non seulement vous aidera à vendre votre véhicule au bon prix, mais aussi, à vous faire éviter toute formalité administrative coûteuse en termes de temps. Mais comment vendre sa voiture à un garage ? Poursuivez votre lecture pour connaître la réponse.

Quelles sont les conditions à réunir pour la vente d’un véhicule à un garage ?

Un certain nombre de dispositions sont nécessaires à la réalisation de la vente d’un véhicule. Quand toutes les charges sont réalisées, la vente de la voiture peut se dérouler dans le cadre des normes prévues par la législation.

Pour vendre un véhicule, il faut respecter 3 conditions qui doivent être réunies. En leur absence, la vente ne peut être réalisée. Voici les conditions d’une vente :

  • Il faut que le vendeur soit bien le détenteur du véhicule : son prénom et son nom devront apparaître dans la carte grise. Ainsi, dans le cadre d’un crédit-bail, la voiture peut uniquement faire l’objet d’une vente auprès de la société à laquelle elle appartient ;
  • Les coordonnées du détenteur du véhicule doivent être obligatoirement à jour sur le document d’immatriculation. Si un changement de coordonnées est constaté, une rectification doit être réalisée sur ce document avant de procéder à la vente ;
  • La vérification de la présence ou pas d’un certificat technique en cours de validation : lorsque la vente est relative à une automobile ayant plus de 4 ans, le transfert est conditionné par la réalisation d’un contrôle technique.
À lire également :  Voiture écologique : avantages et inconvénients

La vente du véhicule ne peut donc pas se dérouler sans la réalisation d’un contrôle technique. La pièce justificative de ce dernier devra comporter une datation de moins de six mois le jour de la cession.

En dehors des principes de la vente, celle-ci devra aussi répondre à des exigences de fonctionnement. On peut résumer la vente en 3 principales démarches :

  • La transaction : elle englobe toute la partie de la phase de réunion qui s’est déroulée durant la vente entre le vendeur et le client. Elle inclut la remise du véhicule, la conclusion du formulaire de cession, la transmission des pièces nécessaires et la délivrance des clés ;
  • La mise en ligne de la déclaration de transfert par le vendeur ;
  • La communication des informations auprès de la compagnie d’assurance.

Quelles sont les pièces à présenter pour la cession d’un véhicule à un garage ?

La reprise d’un véhicule chez un garage ne requiert pas la perception de beaucoup de papiers. Toutefois, toute cession à un garage ou revendeur ne pourra se réaliser que si le certificat de localisation du véhicule mentionne la position légale et la situation administrative de celui-ci ainsi que ses dettes.

Pièces facultatives

Quelques documents font partie des éléments non indispensables, mais ils sont vivement recommandés lors de la vente d’un véhicule, à savoir :

  • La fiche de contrôle technique lorsque la voiture date déjà de plus de 4 ans et ne fait pas l’objet d’une dispense ;
  • Une photocopie de la pièce d’identité sur laquelle figure le vendeur ;
  • Le livret ou les différentes pièces de maintenance.

Pourquoi vendre mon véhicule à un garage ?

Le fait de procéder à la vente à un spécialiste de l’automobile comporte de nombreux intérêts. En effet, en plus de faire gagner du temps, cela représente une option financière avantageuse et constitue une relative facilitée dans la mise en œuvre des étapes du processus administratif.

À lire également :  Quel est le meilleur comparateur d'assurances auto ?

Gagner du temps

La mise en vente à un particulier peut durer quelques jours à cause de la mise en place de la procédure de sélection. En revanche, une vente à un garage se réalise en un minimum de temps.

Des prix compétitifs

Lorsqu’il est endommagé ou en mauvais état, un véhicule pourra être récupéré par un spécialiste. Le prix de reprise se base généralement sur celui de l’argus automobile et tient compte du type du modèle, de son ancienneté et de sa condition globale.

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)

Partages :