Visa pour la Thaïlande en ligne : comment l’obtenir ?

visa thailande

Les ressortissants de pays français ou européens qui désirent se rendre en Thaïlande pour une période de moins de 10 jours ont la possibilité de le faire sans faire de demande de visa. Les personnes qui souhaitent se déplacer en Thaïlande pour une durée supérieure à 30 jours, quant à elles, sont tenues de faire une demande de visa thaïlandais.

La démarche de demande de visa est à la fois très simple et extrêmement rapide. Il suffit de quelques instants seulement pour que le formulaire de demande en ligne soit rempli. Ce nouveau règlement autorise plus de sécurité et permet de faire gagner du temps aux amateurs de voyages. Mais comment procéder ? Poursuivez votre lecture pour le savoir.

Que faire pour demander un visa d’entrée en Thaïlande ?

Pour faire la démarche de demande de visa en ligne, les candidats ont juste à compléter le formulaire avec les renseignements de base de leur passeport et les données de leur séjour sur le territoire thaïlandais.

Le formulaire de demande de visa touristique thaïlandais peut être complété en cinq à dix minutes, puis être transmis pour être approuvé par un moyen électronique. Les demandeurs de visa doivent ensuite transmettre leur visa touristique thaïlandais validé par voie électronique.

Il est recommandé de faire une impression de cette autorisation avant de partir et de la soumettre au service de contrôle des passeports. Il est indispensable que le visa électronique soit accompagné de votre passeport.

Sachez que toutes les données communiquées par le candidat au visa doivent être exactes, étant donné que des renseignements erronés sont susceptibles d’entraîner le rejet de la demande de visa électronique thaïlandais.

Exigences relatives au visa d’entrée en Thaïlande

Tous les demandeurs de visa thaïlandais en ligne sont tenus de se conformer aux conditions imposées par le ministère pour obtenir un visa valide, à savoir :

  • Le candidat doit être ressortissant de l’un des pays admissibles pour la délivrance du visa, notamment l’Europe ;
  • Le passeport du candidat doit être en cours de validité au moment de la demande de visa, mais aussi pendant une durée minimale de 6 mois à partir de la date à laquelle il sera présent en Thaïlande ;
  • Le versement du visa thaïlandais avec une méthode de paiement en cours de validité ;
  • Les candidats sont tenus de communiquer une adresse électronique de type sécurisé ;
  • Il est à noter que tous les renseignements communiqués pour la demande de visa pour la Thaïlande devraient être conformes à la réalité afin de pouvoir être traités plus facilement.
À lire également :  Où peut-on se loger à Vienne ?

Les informations requises pour entrer en Thaïlande durant le COVID-19

Afin de se rendre en Thaïlande en cette période de pandémie, les visiteurs thaïlandais et les touristes étrangers sont tenus de se soumettre rigoureusement aux conditions et aux formalités de santé.

Avant de partir, il faut faire une demande en ligne du << Thailand Pass >>. Il faut par la ensuite importer le code QR obtenu et le remettre à la société aérienne au moment de monter à bord et aux services thaïlandais à votre entrée dans le pays.

Le programme Thailand Pass << Test and Go >> est accessible à toute personne ayant le carnet de vaccination rempli depuis le 1er février 2022. Avant de partir, veuillez remettre à la société aérienne votre QR Code et le test de détection du COVID-19 par la technique RT-PCR en anglais, établi dans les 72 heures avant le départ du premier vol.

Le jour de votre arrivée en Thaïlande, il vous faudra dans cette période COVID faire un premier test RT-PCR et patienter jusqu’au résultat. Cinq jours après, il vous faudra faire un deuxième test pour enfin pouvoir sortir de l’hôtel et circuler librement dans le pays.

Les personnes qui ne veulent pas se rendre en Thaïlande au titre des dispositions << Test and Go >> et qui ne sont pas contaminées ou ne sont pas totalement contaminées par le virus pourront se rendre en Thaïlande dans le cadre d’une quarantaine alternative.

Il s’agit d’une quarantaine rigoureuse dans un hôtel pour une durée de dix nuits pour les voyageurs contaminés par le virus, ou de sept nuits pour les personnes qui ne sont pas affectées par ce dernier.

Partages :