Faire une terrasse en béton : Tout ce qu’il faut pour un bon résultat

terrasse en béton

Qui dit construction d’une terrasse, dit forcément une utilisation des structures en béton pour avoir un résultat ferme, qui dure et qui a un maintien extraordinaire. Vous avez l’intention de la faire chez vous, mais vous ne savez pas comment faire ? Nous sommes là pour vous éclaircir.

Les outils nécessaires pour faire une terrasse en béton

Si vous voulez construire votre terrasse par vous-même, vous devez vous équiper d’outils de professionnels qui sont très importants pour avoir un bon résultat qui vous plaira. Il s’agit de :

  • Une brouette ;
  • Une dame ;
  • Des gants de travail ;
  • Un marteau ;
  • Une taloche ;
  • Un mètre ruban ;
  • Un crayon ;
  • Une règle de travaux ;
  • Un râteau ;
  • Un seau ;
  • Un niveau à bulle ;
  • Une bétonnière ;
  • Un cordeau traceur ;
  • Une pelle.

Les matériaux nécessaires pour faire une terrasse en béton

Nous savons qu’avoir les outils nécessaires est certes, très important, mais être muni des bons matériaux l’est tout autant, voire même plus important, et c’est pour cela que nous vous les citons ci-dessous :

  • Du sable ;
  • Un ternaire ;
  • Des galets ;
  • Des joints en PVC pour la dilatation ;
  • Des plots ;
  • Une bâche ;
  • Du treillis ;
  • Un mastic flexible et multi-usage ;
  • Des planches d’une épaisseur d’environ 3 cm pour le coffrage ;
  • Des gravillons ;
  • Du ciment.

Les étapes de construction d’une terrasse en béton

Comme pour toute construction, il faut passer par plusieurs étapes importantes pour arriver au résultat voulu de sa terrasse et c’est pour cela que nous allons vous détailler chaque étape :

Réunir tous les outils nécessaires

Avant de commencer votre construction, il faudra vous munir de tous les outils et matériaux nécessaires afin de pouvoir poser votre terrasse sans aucun problème.

À lire également :  Chauffage Écologique : Gardez votre maison au chaud

Préparation du sol de construction

La préparation de votre sol doit être faite d’une manière minutieuse et planifiée. C’est une étape très importante pour une terrasse réussie, il ne faut pas la négliger. Il faudra dégager la première couche de votre terrain avec une bêche et une pelle afin d’avoir un sol de construction entre 13 cm et 25 cm de profondeur, ça dépendra de votre terre, si elle est compacte ou friable.

Le dépôt du hérisson

Maintenant que votre sol de construction est prêt et à un seul niveau, déposez un hérisson afin d’éliminer l’humidité et d’écouler l’eau. Pour réaliser cette étape, vous devez mettre le sable, les gravillons et les pierres en forme de couche, pour chacun. Une fois que tout cela est fait, vous pouvez déposer votre bâche pour bien isoler vote béton.

Coffrage et ferraillage

Cette étape vous lance dans la préparation du terrain pour réceptionner votre béton. Vous pouvez pendant cette étape faire un coffrage à l’aide de bois comme vous pouvez le faire à l’aide de brique, ça reste votre choix. Vous devez juste prévoir de faire une pente d’environ un à deux centimètres, chaque mètre. À savoir, il faut que la hauteur de votre béton soit inférieure à celle de votre pente.

Le ferraillage, quant à lui, est utilisé uniquement pour renforcer la dalle de béton en soudant la pose de ferraillage avec le treillis. On utilise cette étape pour éviter n’importe quels risques d’affaissement des piquets ou des planches de bois. On peut néanmoins ne pas la faire si on ne trouve pas la nécessité.

Le coulage du béton

Une fois que votre terrain est prêt, il est alors temps de faire couler le béton. Il faudra préparer un mélange de : 3 quantités de gravier pour 2 quantités de sable et une quantité de ciment + une demi-quantité d’eau. Le mélange se fait directement dans la bétonnière. À savoir, généralement, le coulage doit se faire en une seule étape pour avoir le même résultat pour toute votre terrasse. Puis, avec la règle de travail, ou aussi appelée la règle de maçon, assurez-vous que votre dalle soit bien droite et ferme et que tout votre terrain est recouvert.

À lire également :  Mobilier écologique : des avantages pour la santé et l'environnement

Si vous avez mis une quantité inférieure à ce qu’il vous faut et qu’il faudra refaire le coulage une deuxième fois, vous prenez alors le risque que le mélange ne sèche pas à temps et par conséquent, vous aurez plusieurs fissures dans votre dalle de béton.

Les finitions

Après avoir laissé votre dalle de béton sécher pendant 48 à 72 heures, nous voilà à la dernière étape qui est le décoffrage de votre dalle. Il consiste en général à retirer vos planches de structure en bois.

Amandine Carpentier

Partages :